Emmanuel Sala 2011

votre candidat aux élections cantonales


retrouvez moi sur www.emmanuelsala2012.fr

je suis votre candidat aux élections législatives

No Comments

Absence de proportionnelle, déni de démocratie

Les Français ont exprimé leur rejet de la politique menée sans réelle différence depuis 30 ans par les « partis de gouvernement » de droite comme de gauche. Le premier parti de France, c’est l’abstention. L’accumulation de réformettes bancales et inachevées, de lois inapplicables et d’impôts nouveaux a enlisé notre pays dans un socialisme qui ne dit pas son nom. L’Etat omniprésent ponctionne 10 % du PIB de plus de dépenses publiques que les pays riches comparables. Comment alors tenir des promesses de pouvoir d’achat, de prospérité et de faible chômage ? Le mode de scrutin permet au PS et à l’UMP de maintenir leur domination du système dans son ensemble malgré l’effondrement de leur électorat.
L’absence de proportionnelle verrouille notre démocratie. Avec un score moyen de 19.2 % des suffrages dans les cantons où le FN se présentait, ce parti de contestation du système ne parvient à gagner que 2 sièges. Le FN n’est pas seul à proposer une alternative aux acteurs en place. Avec ses propositions à l’opposé de celles du FN, un jeune parti comme le Parti Libéral Démocrate parvient à des scores consistants, comme 11 % dans un canton de Créteil. Mais la démocratie apparaît une fois de plus confisquée par les partis au pouvoir, qui s’assurent en plus chaque année des financements publics considérables. A la veille d’une grave crise financière, cette exclusion organisée de nouveaux acteurs est porteuse de dangers pour notre république.
Les média ont mis le FN au ban des informations pendant 20 ans. Aujourd’hui, ils invitent Marine Le Pen sur tous les plateaux. Résultat, le tempo du débat politique est dicté par la nouvelle présidente du FN. Existe-t-il un seul pays qui ait mis en place le programme du FN avec succès ? Nous pensons nécessaire d’affronter les préjugés du FN par les explications et non le déni, sauf à courir à la catastrophe en laissant l’UMP et le PS courir à la traîne. Dans l’intérêt de la démocratie, il est essentiel de respecter la pluralité des opinions et de permettre à notre parti de défendre la préservation des libertés essentielles, économiques et sociales.
Pour toutes ces raisons, nous appelons à l’instauration rapide de la proportionnelle et à l’abolition de tout financement public des partis afin de rendre un peu de sa légitimité à la démocratie.

No Comments

Affrontement Karoutchi/Pecresse pour les élections régionales suite, mais pas fin!

Extrait du JDD

La plainte déposée par Valérie Pécresse en pleine campagne des régionales en février 2010 contre le site lesindiscrets.com va connaître, dans les prochains jours, des rebondissements judiciaires. Le juge chargé de l’enquête a entendu plusieurs responsables et anciens responsables de ce site internet dont David-Xavier Weiss, par ailleurs secrétaire national en charge des médias à l’UMP. Le magistrat a établi aussi que les commentaires diffamatoires postés sur le site provenaient d’un ordinateur du ministère des Affaires étrangères. L’enquête devrait déboucher très vite sur des mises en examen.

L’Express, Le Point et l’AFP pointent la même cause : créé en février 2009 le site LesIndiscrets.com compte parmi ses actionnaires David-Xavier Weiss, secrétaire national de l’UMP et chef de cabinet de Roger Karoutchi (qui représente la France à l’OCDE). Karoutchi est le nouveau secrétaire de la fédération UMP des Hauts-de-Seine, futur candidat aux élections sénatoriales, mais est surtout le rival malheureux de Pécresse pour la tête de liste en Ile-de-France.

La justice va-t-elle faire la lumière sur le rôle trouble joué par Roger Karoutchi lors de la campagne des régionales de 2010?

La détestation réciproque entre Roger Karoutchi et Valérie Pécresse est un secret de polichinelle… Au point de mettre des bâtons dans les roues à la tête de file UMP lors des régionales de 2010. Si de nombreuses voix à droite accusaient jusqu’alors à mots couverts Roger Karoutchi d’avoir passé un « deal » avec Jean-Paul Huchon et d’avoir savonné la planche de la ministre de la Recherche, l’affaire prend désormais une tournure judiciaire.

David-Xavier Weiss s’est d’ailleurs vu confier en juin 2010 une mission sur l’attractivité touristique et économique d’Île de France par… Jean-Paul Huchon. Un retour d’ascenseur plus que surprenant de la part d’un véritable adversaire politique.

Roger Karoutchi a pour sa part été élu président de la commission des finances du conseil régional d’Île de France, une fonction ordinairement dévolu à un membre de la majorité…

No Comments

Elections sénatoriales: investitures ump dans les Hauts de seine

La moitié des sièges du Sénat sera renouvelable en septembre, dont 7 dans les Hauts-de-Seine.

les investitures ont été décidées mardi soir à l’Elysée: L’ex-secrétaire d’Etat, Roger Karoutchi, conduira la liste UMP dans les Hauts-de-Seine. La sénatrice sortante Isabelle Debré occupera la deuxième place, suivie de Jacques Gautier, la 4e place n’étant pas encore attribuée.

Président UMP de la commission des Finances du conseil régional d’Ile-de-France, Roger Karoutchi devient en outre secrétaire départemental de l’UMP  en remplacement de Philippe Pemezec.

No Comments

ils ont dit

Claude Goasguen député UMP de Paris, évoque « un avertissement lancé à l’UMP et à Nicolas Sarkozy ». Pour lui, « nous sommes en pleine période de crise, les gens ne sont pas contents. Il y a eu aussi à l’UMP beaucoup de querelles de personnalités qui ont agacé les électeurs ».

No Comments

ils ont dit

Jean Sarkozy est un «polytraumatisé de l’Epad» selon Isabelle Balkany après que son ex «filleul» en politique, ait lancé un appel au «sang neuf» dans le département, marquant la rupture entre eux.

No Comments

ils ont dit

André Santini, député-maire d’Issy-les-Moulineaux, à propos de l’avenir politique de Patrick Devedjian à la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine : « C’est comme lors du concile de 1471. Tout le monde cherchait un pape de transition. Un évêque est arrivé sur un brancard et il fut élu, chacun pensant qu’il ne ferait pas de vieux os… C’était Sixte IV, le pape qui eut le règne le plus long de l’histoire! »

No Comments

ils ont dit

«Alors les crabes, ça va les crabes» L’ancien ministre centriste André Santini interpellant un petit groupe de parlementaires UMP des Hauts-de-Seine, réunis à la buvette de l’Assemblée.

No Comments

Devedjian élu président du Conseil général

« ambiance pesante » mercredi après-midi selon un témoin, lors de la réunion d’investiture à la présidence du Conseil général par les élus UMP. Il est vrai qu’elle faisait suite à une réunion le lundi précédant d’une quinzaine de conseillers qui avaient validé la candidature de AB Boulanger contre Devedjian.
C’était juste avant la déclaration de Jean Sarkozy et Patrick Devedjian au sortir de l’Elysée qui annonçaient leur réconciliation.
C’est donc « ce qui s’appelle un vote par acclamation », comme l’a déclaré ironiquement François Kosciusko-Morizet, pendant lequel « il n’aurait pas fallu craquer une allumette » auquel ont procédé les conseillers pour auto-proclamer le seul candidat en lice.
Les autres (candidats), ont reçu leur lot de consolation sous forme de vice-présidence à T. Solère, P. Pemezec, AB Boulanger.
Christiane Barody-Weiss est élue cinquième vice-présidente en charge des affaires scolaires, en remplacement de Isabelle Balkany.
François Kosciusko-Morizet est élu huitième Vice-président.

De leur côté JC Fromantin, A. de Courson et JC Caron, élus de droite contre des candidats UMP avaient annoncés leur intention de créer un groupe indépendant.
Message reçu cinq sur cinq par Devedjian qui a proposé une modification du règlement afin que un groupe ne puisse se constituer qu’à partir de … 5 élus !
l ’élection officielle s’ est déroulée ce jeudi matin sans surprise.

No Comments

pour suivre en direct la séance d’intronisation des présidences du Conseil Général

Pour suivre en direct la séance d’intronisation des présidences du Conseil Général.

No Comments

l’un rit, l’autre pleure

Ainsi les ennemis de toujours se sont réconciliés sous les ors du palais de l’Elysée :
Jean Sarkozy affiche désormais son intention de soutenir la candidature de Patrick Devedjian à la présidence du Conseil général, lequel déclare, hilare : « Il y avait tellement de gens pour mon  enterrement que j’ai décidé de ne pas m’y rendre »

Un revirement qui ne fait pas que des heureux :

Sans doute fatigué de jouer les bons soldats, le maire du Plessis-Robinson, Philippe Pemezec, hostile à Patrick Devedjian, a démissionné de son poste de secrétaire de la fédération UMP du département, et déclare : « Je pense que faire passer ces enjeux départementaux après des enjeux nationaux n’est pas une bonne chose » tout en se réservant « la possibilité de présenter [sa] candidature au poste de président du conseil général ».

Proche de lui, le député UMP Jean-Jacques Guillet – élu cet hiver à la tête de la fédération UMP, contre Patrick Devedjian qui occupait le poste – pourrait aussi manifester publiquement son opposition.

Les querelles d’égos n’ont pas fini d’agiter le landerneau Alto-séquanais !

No Comments

ils ont dit

Claude Guéant qui commentait les résultats en tant que ministre de l’intérieur, a évoqué une « bonne tenue de la majorité présidentielle avec 32,5% des suffrages estimés », un comptage qui agrège en réalité candidats UMP majorité présidentielle et candidats divers droite.

Pas sur que les élus divers-droite des Hauts de Seine contre des candidats UMP soient d’accord!

No Comments

ils ont dit

« Ces élections sont naturellement un échec pour la gauche»

et d’expliquer le taux d’abstention par « la médiatisation sur le Japon, sur la Libye. »

Roger Karoutchi

No Comments

élections cantonales – résultats du 2ème tour

canton de Chaville

« En 2012 les gens raisonnables iront voter », dixit Nicolas Sarkozy. Expression du mépris souverain du premier personnage de l’Etat envers des électeurs qui affichent comme ils le peuvent leur scepticisme à l’égard des candidats qui ne tiennent pas leurs promesses et aux discours lénifiants.
Difficile d’échapper aux réflexions dans ce sens lors de notre présence sur les marchés, tant le rejet de nos élus entraine, malheureusement, celui de tous les candidats sans distinction.
Le grand parti gagnant est donc celui des abstentionnistes (55% des inscrits) !
Comment ne pas se poser la question de la légitimité d’élus ainsi désignés par moins d’un électeur sur deux ?
Le deuxième enseignement de ces cantonales est le recul de l’UMP (20,24% des votants), augmenté du vote sanction en faveur du Front national (11,73%), et le succès de la gauche (35,75%) .
Le département des Hauts de Seine s’inscrit dans le sens général :
La majorité départementale reprend Châtenay-Malabry à la gauche mais perd deux cantons : Asnières-Nord et Courbevoie -Sud.  Le département des Hauts de Seine est ainsi le seul département d’Ile de France où les socialistes ont fait progresser la gauche au Conseil général.
Saluons la réélection de Patrick Devedjian. Celle-ci l’encouragera peut-être a reprendre sa croisade pour « nettoyer les écuries d’Augias » et « lutter contre la corruption », déclarations qui, à l’époque, ont provoqué chez les élus de la majorité du Conseil général un silence …. assourdissant.
Félicitations à jean-Christophe Fromantin, candidat indépendant de droite, élu dans le canton de Neuilly nord avec 70,24% des voix contre la candidate Ump !
Sans doute faut-il voir aussi le refus de la gouvernance du département dans le rejet de Isabelle Balkany à Levallois, face à Arnaud de Courson, autre candidat indépendant de droite.

Signe d’un renouveau sans précédent, les candidats de droite indépendants également élus contre des candidats ump à Sceaux (Jean-Jacques Campan) et Rueil-Malmaison (Jean-Claude Caron), marquent le désaveu de la politique de la majorité départementale.

Dans un autre genre, Nadine Garcia, candidate communiste dans le canton de Nanterre sud-est, a été élue avec … 100% des voix !
Le Front national était au deuxième tour dans trois cantons : Gennevilliers, Nanterre sud-ouest et Saint-cloud.

Les résultats du canton de Chaville sont les suivants :
Christiane Barody-Weiss, conseillère générale sortante (UMP-NC-PR) est élue avec 58,14% des voix, contre 41,86% pour Catherine Lime-Biffe (PS).
Plus de 58% des inscrits n’ont pas voté.
6% des votants ont voté blanc, acte explicite du refus du programme des partis dits « de gouvernement » !
le score de la conseillère générale a été écrasant à Marnes la Coquette, mais très minoritaire dans la ville de Chaville, signe du retournement de son électorat préfigurant des perspectives nouvelles pour les prochaines municipales.

No Comments

communiqué du Parti Libéral Démocrate

Le 20 mars, le Parti Libéral Démocrate a passé avec succès son épreuve du feu lors des élections cantonales. Si nous mettons de côté le siège gagné en 2010 par la liste de notre vice-président Philippe Manteau, obtenu avec un score de 20 % sur la côte est des Etats-Unis à  l’élection de l’Assemblée des Français de l’Etranger, ces cantonales étaient la première occasion de présenter une multitude de candidats sur notre sol et sous notre étiquette. Epreuve réussie.

Parmi les candidats présentés et soutenus par le Parti Libéral Démocrate, nous félicitons Farid Chibout qui a obtenu un score de 11 % dans le canton populaire de Créteil Sud sur le thème « Moins d’impôts à Créteil, pour une gestion responsable ». Il nous montre que des propositions claires contre la pression fiscale excessive peuvent être populaires dans des quartiers traditionnellement ancrés à gauche. Pour autant, le Parti Libéral Démocrate n’est pas un parti seulement francilien, nous sommes bien implantés partout en France, de Nantes où Laurent Revranche a obtenu un score de 5 % à Strasbourg où Jacky Barthel a obtenu 4,5 %. Nous félicitons tous nos candidats qui ont affronté ce scrutin difficile avec ténacité : Emmanuel Sala, à Chaville dans les Hauts-de-Seine, Paulette Vicente à Alès dans le Gard, Frédéric Vallon à Angoulême en Charente, Yann Henry à Troyes dans l’Aube et tous les autres fantassins de la liberté.

Nous remercions sincèrement tous les électeurs qui ont permis ces scores.

La grande leçon de ce scrutin, c’est l’inexistence d’un centre identifiable, une droite en déliquescence qui trébuche en se trompant de débats, une gauche qui gagne par défaut, sans projet autre que de dépenser toujours plus l’argent des contribuables. Le FN, comme l’abstention, symbolise l’attente d’un renouvellement de vision. Au Parti Libéral Démocrate, nous partageons ce jugement des Français : maintenu en coma artificiel par la droite comme par la gauche, le modèle social français étouffe le pays. Si nous ne partageons absolument pas le projet du Front National, au contenu économique et social digne du Front de Gauche, nous jugeons la gauche et  la droite responsables de la déliquescence du pays et du paysage politique. C’est la raison pour laquelle nous ne donnerons aucune consigne de vote à nos électeurs pour le second tour.

Comme vous le constatez, le Parti Libéral Démocrate est en ordre de marche pour promouvoir le discours libéral au cours des prochains scrutins. Il attire les talents et peut obtenir de bons scores. A vous de nous aider à faire encore mieux, en nous faisant confiance en adhérant au mouvement, en nous aidant par vos dons.

Notre avenir dépend de vous, de votre engagement et de votre soutien.

No Comments

les résultats par ville

% Chaville Marnes Vaucresson Ville d’Avray % voix
Besancon prg 12,72 1,85 2,43 3,17 7,54 815
Dorisson verts 16,19 5,39 12,14 15,28 14,54 1 572
Henin dlr 1,41 0,34 1,05 0,42 1,02 110
Creff fn 14,46 7,41 14,80 12,53 13,63 1 474
Gouesmel npa 5,08 0,67 2,15 2,75 3,63 393
Sala pld 2,44 3,20 3,30 2,99 2,80 303
Barody-Weiss ump 26,97 75,25 51,56 46,15 39,62 4 284
Lime-Biffe ps 20,73 5,89 12,56 16,72 17,21 1 861
inscrits 26 790 100
votants 11 045 41,23
abstention 15 745 58,77
nuls 233 2,11



No Comments

résultats des votes

Merci à tous ceux qui m’ont permis d’obtenir 2,80% des voix.
Un vote pour un parti nouveau, un choix pour des valeurs, un engagement pour des idées que nous ferons vivre ensemble !
Un communiqué national sera prochainement publié, au vu des résultats de l’ensemble des candidats, avec, en particulier, nos consignes de vote pour le deuxième tour.
A très bientôt

No Comments

en application du code électoral

ce blog est figé jusqu’à dimanche 20h00.

No Comments

bon vote

élections cantonales 2011

No Comments

ils ont dit

« Je dérange parce que j’entends nettoyer les écuries d’Augias », « Toutes les attaques dont je suis l’objet résultent de ma lutte contre la corruption »,

Patrick Devedjian au Monde en juillet 2008

No Comments
Rss Feeds