« Je dérange parce que j’entends nettoyer les écuries d’Augias », « Toutes les attaques dont je suis l’objet résultent de ma lutte contre la corruption », Patrick Devedjian au Monde en juillet 2008