Le Conseil Général est l’institution en charge des affaires du département. L’essentiel de ses compétences résulte des lois de décentralisation, qui leur attribuent des missions spécifiques, lesquelles correspondent aux principaux postes du budget dans les domaines de :

* l’action sociale qui constitue le poste principal.

* la construction, de l’entretien et du fonctionnement des collèges publics
* du transport scolaire et des transports publics routiers sur le territoire départemental
* la construction et de l’entretien des routes départementales
* du développement économique et l’attractivité du territoire
* la participation aux services départementaux de secours et d’incendie

Par delà ses compétences obligatoires, le Conseil Général peut, en outre, sous certaines conditions, se saisir de toute affaire concernant le département.

Les recettes

* La moitié des recettes sont constituées des transferts et concours de l’État

* Quatre taxes directes locales: taxe d’habitation, taxe sur le foncier bâti, taxe sur le foncier non bâti, taxe professionnelle, cette dernière étant remplacée en 2010 par la contribution économique territoriale (CET) laquelle comprend les contributions versées par les entreprises, basée sur le foncier et la valeur ajoutée.
* l’emprunt, exclusivement affecté aux nouveaux investissements.

Le conseil général

Les conseils généraux sont renouvelés par moitié tous les trois ans. La circonscription électorale est le canton, qui est une subdivision du département.

Le canton de Chaville est composé des communes de Chaville, Vaucresson, Marne-la-Coquette, et Ville d’Avray.

Élu pour trois ans par le Conseil général, le Président représente l’organe exécutif du département. L’assemblée départementale rassemble l’ensemble des conseillers généraux, elle est l’organe délibératif du département.

L’administration départementale se compose des agents agissant dans de nombreux domaines de compétences.

Réforme de l’organisation territoriale

Un projet de loi relatif à l’élection des conseillers territoriaux voté le 16 septembre 2010 prévoit, notamment le remplacement des conseillers généraux et régionaux par des conseillers territoriaux à partir de mars 2014, date à laquelle les élus en 2011 devront se représenter.